top of page

ARTICLE OBJECTIF GARD

À la tête de la liste "Un souffle nouveau pour le Grau", Charly Crespe a présenté son équipe et dévoilé son programme ce vendredi, à l'espace Jean-Pierre Cassel du Grau-du-Roi.

Il est le benjamin des élections municipales du Grau-du-Roi. Charly Crespe, médecin de 32 ans, a présenté sa liste ce vendredi. "Je me considère plutôt à droite politiquement, mais mon équipe est apolitique, explique-t-il. Nous souhaitons porter un projet de développement économique, touristique et durable au Grau-du-Roi." Parmi les axes forts de son programme, figurent notamment la mise en place de référendums locaux pour les projets les plus structurants, le développement des circuits courts et la végétalisation de la commune. "Sur le plan des équipements, je pense qu'il est indispensable de créer un Ehpad au Grau-du-Roi pour prendre en charge une population vieillissante, poursuit-il. Je souhaite également dynamiser le centre ville en créant un office du commerce qui aura pour rôle de faire la promotion de l'offre locale et d'encourager la création d'entreprises sur place."

Un adversaire politique : Robert Crauste

Pas question pour lui d'évoquer les divisions qui minent l'opposition depuis plusieurs années et semblent offrir un boulevard à Robert Crauste pour sa réélection. "Je suis le seul candidat à n'avoir jamais été sur une liste, tranche-t-il. Je n'ai donc participé à aucune division, c'est pour cela que je pense pouvoir rassembler. Il y a eu des tentatives de rapprochements qui n'ont pas fonctionné pour le moment. Alors je continue avec mon projet." 



Une chose est sûre, le jeune candidat concentre ses attaques sur le maire sortant. "C'est mon adversaire politique,concède-t-il. Son bilan est catastrophique. Il dit avoir redressé les finances de la Ville mais il a bradé son patrimoine. Et comme dans le même temps la masse salariale a explosé, le Grau-du-Roi pourrait se retrouver dans une situation très préoccupante s'il venait à être réélu." Des griefs suffisant pour pousser Charly Crespe à faire des concessions ? "Nous verrons les résultats à l'issue du premier tour, avance-t-il simplement. Ce qui est sûr c'est que je suis quelqu'un de responsable et que je ferai tout pour que Robert Crauste ne fasse pas un second mandat."

Comments


bottom of page